Surpoids, obésité et maladies cardiovasculaires

Les maladies cardiovasculaires (MCV) sont la principale cause de décès dans les pays riches. Dans cet article, nous expliquons comment le surpoids et l’obésité augmentent le risque de développer des MCV.

Le surpoids et l’obésité peuvent entraîner plusieurs problèmes de santé, tels que le diabète de type 2, l’hypertension artérielle, une concentration élevée de lipides dans le sang (cholestérol élevé) et l’apnée du sommeil. Ces problèmes augmentent le risque de maladies cardiovasculaires, qui comprennent les maladies coronariennes, l’insuffisance cardiaque, les accidents vasculaires cérébraux et les maladies artérielles périphériques.

La maladie coronarienne survient lorsque les vaisseaux qui amènent le sang au cœur sont rétrécis ou obstrués par une accumulation de graisse. Cette accumulation est un processus inflammatoire de longue durée dans les parois des vaisseaux sanguins, impliquant la graisse et les cellules immunitaires. Avec le temps, elle forme des plaques qui peuvent se rompre et bloquer le vaisseau sanguin, entraînant une crise cardiaque. Cette dernière peut parfois provoquer une mort subite. Le risque de maladie coronarienne est plus élevé chez les personnes en surpoids et obèses que chez celles qui ont un poids normal. De nombreuses études ont montré que pour chaque augmentation d’un point de l’indice de masse corporelle (IMC), le risque de développer une maladie coronarienne augmente de 3 à 5 %. En outre, des recherches portant sur 21 études différentes ont montré que le surpoids ou l’obésité augmentait le risque de maladie cardiaque de 1,5 à 2 fois par rapport aux personnes de poids normal. Les raisons de cette augmentation du risque sont complexes et impliquent plusieurs facteurs, notamment la résistance à l’insuline, les mauvaises graisses dans le sang, l’inflammation et les problèmes de paroi des vaisseaux sanguins.

La résistance à l’insuline est fréquente chez les personnes en surpoids ou obèses et joue un rôle important dans le développement du diabète de type 2. L’insuline est une hormone qui aide à contrôler le taux de sucre dans le sang et permet au sucre de pénétrer dans les cellules musculaires et adipeuses pour fournir de l’énergie. La résistance à l’insuline peut également être à l’origine d’une hypertension artérielle.

Le surpoids et l’obésité sont liés à des taux élevés de lipides malsains dans le sang, qui peuvent augmenter le risque de maladie cardiaque. Les personnes en surpoids et obèses présentent souvent des taux élevés de triglycérides, de cholestérol LDL et de cholestérol VLDL, et des taux faibles de cholestérol HDL. Ces mauvaises graisses sanguines peuvent entraîner l’accumulation de dépôts graisseux dans les vaisseaux sanguins, ce qui empêche le sang de circuler correctement.


Lisez le témoignage de Serge qui écrit après son second infarctus du myocarde


Utilisez le champ Commentaire ci-dessous pour partager votre expérience des maladies cardiovasculaires ou pour suggérer des améliorations à cet article.


Références

a) Francisco B. Ortega, Carl J. Lavie and Steven N. Blair. Obesity and Cardiovascular Disease. Circulation Research. 2016;118:1752–1770. https://doi.org/10.1161/CIRCRESAHA.115.306883


Partager sur:

Par Jean-François Etter

Professeur de santé publique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *