Je bouge plus

L’activité physique permet de perdre du poids, surtout quand elle est associée à un changement des habitudes alimentaires. De plus, l’activité physique est associée à une amélioration des facteurs de risque cardiovasculaires même lorsqu’elle ne s’accompagne pas d’une perte de poids. Voici quelques conseils, vous pouvez y arriver vous aussi !

Voici quelques conseils au sujet de l’activité physique :
Pour une personne en surpoids, l’idée de faire de l’exercice peut être décourageante. Pourtant, il est essentiel d’intégrer l’activité physique dans votre routine quotidienne pour parvenir à un poids sain, pour le maintenir, et pour améliorer votre santé (voir synthèse des études). Voici quelques conseils pour faire plus d’exercice et l’intégrer durablement à votre mode de vie.

Commencez petit à petit:
Il est important de commencer doucement et d’augmenter progressivement l’intensité et la durée de vos séances d’entraînement, en fonction de votre forme physique et de vos capacités. Evitez de vous surmener et de risquer de vous blesser ou de vous épuiser. Commencez par vous fixer des objectifs réalisables, comme marcher pendant 15 minutes par jour ou bouger sur une courte vidéo d’entraînement ou de zumba à la maison. À mesure que vous vous sentez plus à l’aise, vous pouvez augmenter progressivement la durée et l’intensité de vos séances d’entraînement.

Trouvez des activités qui vous plaisent et sont adaptées à votre niveau de forme :
L’exercice ne doit pas être une corvée ni vous faire courir un risque. Trouver des activités qui vous plaisent peut vous aider à maintenir une routine régulière. Vous avez le choix entre de nombreuses options, comme la marche, le vélo, la natation, la danse, la zumba (très plaisante), le yoga, la musculation, etc. Essayez différentes activités pour trouver celle qui vous plaît le plus, et n’ayez pas peur d’essayer quelque chose de nouveau.

Intégrez l’exercice à votre routine :
Intégrer l’exercice à votre routine quotidienne peut vous aider à persévérer. Prévoyez du temps pour l’exercice et notez-le dans votre agenda comme vous le feriez pour tout autre rendez-vous ou engagement. Entraînez-vous à la même heure chaque jour pour établir une routine. Si vous manquez de temps, répartissez votre séance d’entraînement en plusieurs sessions plus courtes tout au long de la journée, par exemple trois marches de 10 minutes. Levez-vous 10 minutes plus tôt pour avoir le temps de faire quelques mouvements de gymnastique.

Rejoignez un groupe de soutien:
Le soutien des autres peut vous aider à rester motivé et responsable. Envisagez de rejoindre un groupe ou un cours de fitness ou de danse, ou de vous entraîner avec un ami ou un membre de votre famille. Trouvez du soutien sur notre forum de discussion La Tribu. Le fait d’avoir quelqu’un avec qui faire de l’exercice peut rendre celui-ci plus agréable et vous encourager à bouger plus.

Écoutez votre corps :
Il est important d’écouter votre corps et d’adapter vos séances d’entraînement si nécessaire. Si vous ressentez une douleur ou un inconfort, arrêtez-vous et reposez-vous. Ne vous poussez pas jusqu’à vos limites trop rapidement. Avec le temps, vous vous familiariserez avec votre corps et avec ce qu’il peut supporter.

Restez hydraté et nourri :
Il est important de rester hydraté et nourri pour conserver son énergie et prévenir les blessures pendant l’exercice. Buvez beaucoup d’eau avant, pendant et après vos séances d’entraînement. Adoptez une alimentation équilibrée comprenant beaucoup de fruits, de légumes, de protéines maigres et de céréales complètes.

Lisez le dialogue entre Marta, qui est en surpoids et qui appréhende d’aller pour la première fois à la salle de sport, et la coach Suzy qui la rassure


Utilisez le champ Commentaire ci-dessous pour partager votre expérience à ce sujet ou pour suggérer des améliorations à cet article, ou rédigez un témoignage à ce propos.


Abonnez-vous à la Newsletter de Stop-kilos pour vous tenir informé des activités de la communauté La Tribu et des dernières découvertes dans le domaine de la perte de poids:


Partager sur:

Par Jean-François Etter

Professeur de santé publique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *