10 mesures de santé publique efficaces

La lutte contre l’épidémie de surpoids et d’obésité nécessite une action déterminée du Gouvernement et du Parlement, et une approche multidimensionnelle au niveau de la population. Voici 10 mesures efficaces de santé publique qui permettent d’affronter ce problème:

Garantir l’indépendance et limiter les influences indues:
Les parlements et les gouvernements sont vulnérables à l’influence de l’industrie agro-alimentaire, des producteurs aux distributeurs. Les subventions au secteur agricole peuvent conduire à une surproduction, en particulier de sucre. Limiter l’influence politique et faire passer la santé publique avant les intérêts privés est une condition dont toutes les autres mesures dépendent.

Politiques et législation adéquates :
L’intervention des pouvoirs publics est essentielle pour créer un environnement favorable à la santé. Il convient de promulguer et appliquer des politiques qui soutiennent les comportements sains, telles que des restrictions sur la commercialisation d’aliments malsains, la mise en œuvre de lois sur le zonage qui encouragent l’activité physique et la garantie que les écoles fournissent des repas nutritifs.

Aménagements favorables à l’activité physique :
Concevoir des infrastructures plus propices à la marche et au vélo, avec des trottoir, des pistes cyclables, des parcs et des zones de loisirs accessibles. Un aménagement urbain qui encourage l’activité physique contribue à rendre la population plus active.

Marketing visant les enfants:
La réglementation de la publicité et du marketing alimentaire visant les enfants doit être renforcée et mieux appliquée.

Etiquetage:
L’application d’un étiquetage clair des informations nutritionnelles peuvent contribuer à des choix alimentaires plus sains. Cet étiquetage doit être facile à comprendre (p.ex. Nutri-score).

Taxe et réglementation sur le sucre :
Mettre en place des taxes sur les boissons sucrées et les aliments riches en sucres ajoutés afin d’en décourager la consommation.

Promotion de l’activité physique :
Promouvoir l’activité physique par le biais d’événements, de campagnes et d’initiatives communautaires. Il peut s’agir de créer des espaces publics propices à l’exercice, d’organiser des marches ou des courses, ou encore de s’associer à des organisations locales pour proposer des cours de remise en forme.

Soutien à l’alimentation saine :
Offrir des incitations financières ou des subventions pour la production et la consommation de fruits et légumes frais et d’autres aliments sains. Rendre les options nutritives plus abordables peut avoir un impact positif sur les choix alimentaires.

Campagnes d’éducation à la santé publique :
Lancer de vastes campagnes pour éduquer le public sur l’importance d’une alimentation saine, d’une activité physique régulière et des risques associés à l’obésité. Ces campagnes peuvent être menées par le biais de différents canaux médiatiques afin d’atteindre un large public.

Interventions en milieu scolaire :
Mise en œuvre de programmes d’éducation nutritionnelle dans les écoles pour enseigner aux enfants des habitudes alimentaires saines et les avantages d’un mode de vie actif. La fourniture de repas scolaires nutritifs et la promotion de l’éducation physique peuvent contribuer à l’acquisition d’habitudes saines tout au long de la vie.

Interventions sur le lieu de travail :
Encourager les entreprises à mettre en place des programmes qui promeuvent des comportements sains parmi les employés. Il peut s’agir d’offrir un accès à des options alimentaires saines, à des installations de remise en forme et à des ressources pour la gestion du stress.

Participation des professionnels de la santé :
Former les professionnels de santé à aborder et à conseiller les patients sur les questions liées au surpoids et à l’obésité. L’intégration de la prévention et de la prise en charge du surpoids et de de l’obésité dans les soins médicaux de routine peut accroître la sensibilisation et le soutien à des modes de vie plus sains.

Programmes d’éducation aux médias :
Mettre en œuvre des programmes qui renforcent la maîtrise des médias, en aidant les individus à évaluer de manière critique et à comprendre le marketing alimentaire. Cela peut permettre aux gens de prendre des décisions éclairées sur leurs choix alimentaires.

Ces mesures, lorsqu’elles sont mises en œuvre conjointement, peuvent contribuer à une stratégie globale de lutte contre l’épidémie de surpoids et d’obésité au niveau de la population.


Utilisez le champ Commentaire ci-dessous pour partager votre expérience et pour proposer des améliorations à cet article.


Partager sur:

Par Jean-François Etter

Professeur de santé publique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *