Les obstacles à la perte de poids

Le surpoids et l’obésité sont des problèmes de santé publique dont les causes sont sociétales, économiques et politiques plutôt qu’individuelles. Même les personnes les plus motivées à perdre du poids doivent affronter un environnement défavorable et surmonter des obstacles comme l’abondance d’aliments trop riches en sucres et graisses, la pression sociale et le manque de soutien, les contraintes financières, le manque de temps, de motivation, de confiance, et les émotions négatives. Nous abordons ici les obstacles fréquents et la façon de les surmonter.

Les obstacles politiques et économiques

La proportion de personnes atteintes d’obésité a fortement augmenté en France et en Suisse au cours des 30 dernières années, à tel point que dans ces deux pays près de la moitié de la population est actuellement en surpoids.(a,b) C’est un problème de santé publique dont les causes ne sont pas d’abord individuelles, mais politiques, économiques et sociétales. L’absence de réglementation adéquate, la puissance politique des lobbys du secteur agro-alimentaire, l’inadéquation des politiques des transports et de l’urbanisme, les stratégies et politiques industrielles et commerciales sont d’importantes causes de l’augmentation de la proportion de citoyens en surpoids ou obèses, et ce sont aussi les premiers obstacles à la perte de poids. La solution à ce problème de santé publique se situe donc au niveau politique plutôt qu’au niveau des changements individuels de comportement. Des mesures de santé publique efficaces existent, mais encore faudrait-il les mettre en oeuvre. La participation politique des citoyens est un élément essentiel de toute solution à ce problème de santé publique.

Les obstacles sociaux:

Pression sociale :
La pression sociale peut également constituer un obstacle. Par exemple, vous pouvez vous sentir poussé à consommer des boissons et des aliments malsains ou de l’alcool lorsque vous fréquentez vos amis et votre famille. Les normes et attitudes culturelles, les attitudes sociétales à l’égard du poids idéal, de l’image corporelle, de la taille des portions et des modes de consommation alimentaire peuvent influencer les habitudes alimentaires et contribuer au surpoids et à l’obésité.

Pour surmonter cet obstacle, communiquez vos objectifs et demandez du soutien. Soyez ouvert au sujet de votre projet et cherchez des amis ou des membres de votre famille qui peuvent vous soutenir et qui ont une bonne influence sur vous.

Manque de soutien :
Le manque de soutien peut également constituer un obstacle important. Si vous n’avez pas de système de soutien en place, vous pouvez avoir du mal à rester motivé.

Pour surmonter cet obstacle, essayez de trouver un groupe de soutien ou demandez l’aide d’un ami ou d’un membre de votre famille à qui vous pourrez parler de vos difficultés et de vos progrès. Les membres de La Tribu, notre forum de discussion, peuvent aussi vous soutenir.

Les obstacles matériels:

Contraintes financières :
Les contraintes financières peuvent aussi constituer un obstacle. Les aliments sains et les abonnements à des salles de sport peuvent être coûteux, ce qui rend difficile l’adoption d’un mode de vie sain pour les personnes ayant un budget serré.

Pour surmonter cet obstacle, recherchez des alternatives abordables, et trouvez des options d’exercice peu coûteuses comme la marche, la course à pied, la gymnastique chez soi en suivant un coach en ligne, ou cuisinez vos repas à partir d’ingrédients abordables. Vous pouvez économiser de l’argent en cuisinant de manière saine et en préparant vos repas à l’avance, que vous conservez au frigo.

Environnement défavorable:
Les déserts alimentaires sont des zones où l’accès à des aliments sains et abordables est limité ou inexistant, ce qui peut contribuer à de mauvaises habitudes alimentaires et à l’obésité (lire plus…).

Manque de temps :
Un autre obstacle courant est le manque de temps. De nombreuses personnes ont du mal à trouver le temps de faire de l’exercice, de faire les courses et de préparer des repas sains.

Pour surmonter cet obstacle:
– Essayez de mieux hiérarchiser votre temps.
Dites plus souvent ‘non’.
– Planifiez vos séances d’entraînement en les notant dans votre agenda comme n’importe quel autre rendez-vous.
– Préparez vos repas à l’avance. La préparation des repas le week-end ou le soir avant une journée chargée est une stratégie utile et qui vous permet de faire des économies.
– Effectuez d’abord les tâches prioritaires, et seulement ensuite les tâches secondaires (la technique du seau de cailloux).

Bien gérer son temps: le seau de cailloux
Imaginez que vous devez remplir un seau avec quelques gros cailloux, quelques cailloux moyens, des petits cailloux et du sable. Si vous commencez par le sable et les petits cailloux, vous ne pourrez jamais faire entrer les gros cailloux dans le seau. Par contre, si vous déposez d’abord les gros cailloux dans le seau, puis les cailloux moyens, puis les petits cailloux et enfin le sable, en agitant un peu le seau vous pourrez faire tenir le tout dans le seau qui sera alors rempli à raz bord. Il en va de même pour votre temps. Commencez par les tâches importantes à effectuer pendant vos heures productives le matin, puis dans le temps qui reste vous trouverez bien moyen d’effectuer les tâches mineures. Si vous commencez par les petites tâches (p.ex. courriel) le temps vous manquera pour les tâches importantes.

Lisez le témoignage d’Anne, qui a appris à dire « non » pour reprendre le contrôle de son temps

Les obstacles psychologiques:

Manque de motivation :
L’un des obstacles les plus importants au changement de comportement est le manque de motivation. Si vous n’êtes pas motivé pour changer votre comportement, vous risquez d’avoir du mal à adopter une alimentation saine et à faire plus d’exercice physique.
Pour surmonter cet obstacle:
– identifiez et notez les raisons pour lesquelles vous voulez perdre du poids,
– notez vos objectifs et gardez-les à portée de main pour vous en rappeler,
– obtenez du soutien et des encouragements sur notre forum de discussion La Tribu ou auprès de vos amis, de votre famille, ou d’un professionnel de la santé
-lisez nos autres conseils à ce propos ici.

Manque de confiance en soi:
De nombreuses autres personnes sont parvenues à perdre du poids, et vous pouvez y arriver vous aussi. Ces personnes n’avaient pas toutes plus de volonté ou plus de qualités que vous. Vous êtes tout aussi capable qu’elles de parvenir à votre objectif. Comment surmonter cet obstacle? Lisez nos conseils à ce propos ici.

Manger sous le coup de l’émotion :
L’alimentation émotionnelle est un autre obstacle courant à la perte de poids. De nombreuses personnes se tournent vers la nourriture pour faire face au stress, à l’anxiété, à la frustration, à une humeur déprimée ou à l’ennui.
Pour surmonter cet obstacle, vous devez identifier les éléments déclencheurs de votre alimentation émotionnelle et trouver d’autres mécanismes d’adaptation. Par exemple, au lieu de manger vous pouvez méditer, ou faire de l’exercice, ou sortir et faire quelques pas, ou parler à un-e ami-e, ou adopter toute autre activité de diversion. Lisez ici nos conseils à ce propos.

En conclusion:
La forte augmentation de la proportion de citoyens atteints de surpoids et d’obésité est un problème de santé publique dont la solution se situe d’abord aux niveaux politique, économique et sociétal, et seulement ensuite au niveau des changements individuels de comportement. Cet environnement politique, économique et social défavorable constitue le principal obstacle à la perte de poids, avant les facteurs individuels et les obstacles psychologiques. En comprenant toutes les dimensions de ce problème, en comprenant que les causes ne sont pas individuelles mais collectives, en identifiant les obstacles et en trouvant des moyens de les surmonter, vous pouvez cependant atteindre vos objectifs de perte de poids. Soyez patient, persévérant et cherchez du soutien.

Lisez le dialogue entre Marie, infirmière à la clinique des Mélèzes à Cluses, et Sophie, 43 ans, qu’elle aide à surmonter les obstacles à la perte de poids


Utilisez le champ Commentaires ci-dessous partager votre expérience à propos des obstacles ou pour suggérer des améliorations à cet article, ou rédigez un témoignage à ce propos.


Références:

a) Enquête suisse sur la santé 2022, vue d’ensemble (tableau G12 page 7). Neuchâtel: Office fédéral de la statistique, 2023. (Télécharger le PDF).

b) Fontbonne A, Currie A, Tounian P, Picot M-C, Foulatier O, Nedelcu M, Nocca D. Prevalence of Overweight and Obesity in France: The 2020 Obepi-Roche Study by the “Ligue Contre l’Obésité”. Journal of Clinical Medicine. 2023; 12(3):925. https://doi.org/10.3390/jcm12030925


Partager sur:

Par Jean-François Etter

Professeur de santé publique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *