Indice de masse corporelle (IMC ou BMI)

Calculez votre indice de masse corporelle (IMC, body mass index: BMI) à l’aide du calculateur ci-dessous pour savoir si vous êtes en surpoids ou obèse

Vidéo : le professeur Etter explique comment calculer votre IMC ou BMI?

Calculez facilement votre IMC ou BMI:
L’indice de masse corporelle » ou IMC (ou BMI: body mass index) est une mesure simple qui prend en compte votre taille et votre poids pour déterminer si vous avez un poids sain. Bien que cette mesure ne soit pas parfaite, elle peut être utile pour se fixer un objectif (p.ex. atteindre un IMC de 24.9). Le score IMC se calcule en divisant votre poids en kg par le carré de votre taille (hauteur) en mètres, le résultat est donc donné en kg/m2. Par exemple, une personne de 70 kg dont la taille est de 1.65 m a un IMC de 25.7. Sur la calculette on tape donc 70 / 1.65 / 1.65.

Remplissez les champs ci-dessous et votre IMC / BMI sera calculé automatiquement (appuyez sur la touche Enter ou Retour):

Interprétation des résultats: IMC ou BMI (en kg/m2):
. moins de 18.5 : sous-poids
. de 18.5 à 24.9 : poids sain
. de 25 à 29.9 : surpoids
. de 30 à 34.9 : obésité modérée (classe I)
. de 35 à 39.9 : obésité sévère (classe II)
. 40 et plus : obésité morbide (classe III)

Limitations du BMI / IMC:
L’IMC n’est toutefois pas un parfait indicateur de la masse grasse, en particulier chez les personnes très musclées, et il ne tient pas non plus compte de la masse du squelette. De plus, l’IMC n’est pas associé de manière linéaire au risque de maladie ou de mortalité. En effet, c’est surtout la quantité de graisse abdominale qui détermine le risque cardiovasculaire, plus que la quantité totale de graisse. La mesure du tour de taille est donc également conseillée, car elle permet une bonne estimation de la masse de graisse abdominale. L’IMC ou BMI est une mesure ancienne (proposée dès le 19ème siècle), il a d’abord été utilisé par les assureurs pour estimer le risque de mortalité, il s’agit dont d’abord d’un indice descriptif, mais qui est utilisé de manière prescriptive actuellement. Cela devient problématique quand l’IMC est utilisé pour déterminer qui peut avoir accès à des médicaments comme l’Ozempic ou qui en obtient le remboursement. On devrait donc utilisez d’autres méthodes, par exemple la classification d’Edmonton des stades de l’obésité,(a) qui utilise plusieurs indicateurs pour déterminer si un personne est obèse. Idéalement, il faudrait utiliser des mesures directes de la quantité de graisse corporelle.(b)

Mesurez aussi votre tour de taille, qui est un bon indicateur de votre quantité de graisse abdominale (et donc de votre risque cardiovasculaire).

Vous pouvez aussi vous procurer une balance (pèse-personne) qui utilise un système d’induction électrique pour indiquer votre poids, votre masse grasse et votre masse musculaire (prix: dès 25 CHF ou Eur).


Utilisez le champ Commentaire ci-dessous pour partager votre expérience à propos de l’IMC/BMI et pour suggérer des améliorations à cet article, ou rédigez un témoignage à ce propos.

Si vous appréciez cette page, veuillez la mentionner dans un post sur les réseaux sociaux ou mettre un lien vers elle dans votre site web. Nous avons besoin de votre aide pour faire connaître ce site. Merci.


Références:

a) Canning KL, Brown RE, Wharton S, Sharma AM, Kuk JL. Edmonton Obesity Staging System Prevalence and Association with Weight Loss in a Publicly Funded Referral-Based Obesity Clinic. J Obes. 2015;2015:619734. doi: 10.1155/2015/619734. (Lien).

b) A. M. Prentice, S. A. Jebb. Beyond body mass index. Obesity Reviews. Volume 2, Issue 3, August 2001, Pages 141-147. (Lien). https://doi.org/10.1046/j.1467-789x.2001.00031.x


Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire:


Partager sur:

Par Jean-François Etter

Professeur de santé publique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *