Chirurgie bariatrique

La chirurgie pour la perte de poids (chirurgie bariatrique), peut aider les personnes souffrant d’obésité grave à perdre du poids. La chirurgie bariatrique est recommandée pour les personnes qui ont essayé sans succès d’autres méthodes de perte de poids, et dont l’indice de masse corporelle (IMC ou BMI) est de 40 ou plus, ou pour celles dont l’IMC est de 35 ou plus et qui présentent des maladies causées par l’excès de poids telles que le diabète de type 2, l’hypertension et l’apnée du sommeil.

La chirurgie bariatrique est efficace mais elle comporte des risques. Nous consacrons un article à chacune des interventions chirurgicales les plus courantes pour traiter l’obésité :

Le pontage gastrique (gastric bypass): Cette intervention consiste à diviser l’estomac en deux parties et à réacheminer l’intestin grêle vers la poche stomacale la plus petite, ce qui limite la quantité de nourriture qu’une personne peut manger et la quantité de nutriments qu’elle peut absorber. L’opération peut être réalisée par une incision dans l’abdomen ou par laparoscopie (lire plus…).

Gastrectomie en manchon (sleeve gastrectomy) : Cette intervention consiste à retirer une grande partie de l’estomac, laissant une poche plus petite, en forme de banane. Cette intervention réduit la quantité de nourriture qu’une personne peut manger et diminue les hormones de la faim (lire plus…).

L’anneau gastrique ajustable (adjustable gastric banding): Dans cette procédure, un anneau en silicone est placé autour de la partie supérieure de l’estomac pour créer une petite poche. L’anneau peut être ajusté au fil du temps pour contrôler la quantité de nourriture qu’on peut manger (lire plus…).

Dérivation biliopancréatique avec commutation duodénale : Cette intervention consiste à retirer une grande partie de l’estomac et à détourner l’intestin grêle pour permettre aux aliments de contourner une partie importante de l’intestin. Cela réduit la quantité de nourriture qu’une personne peut manger et la quantité de nutriments qu’elle peut absorber (lire plus…).

Ballon intra-gastrique : Cette procédure non-chirurgicale consiste à placer un ballon dégonflé dans l’estomac, puis à le remplir d’une solution saline pour occuper de l’espace dans l’estomac. Cela réduit la quantité de nourriture qu’une personne peut manger et peut aider à contrôler les portions (lire plus…).

Efficacité :
Une synthèse des études scientifiques conclut que par rapport aux traitements non-chirurgicaux, la chirurgie bariatrique (=chirurgie de l’estomac et de l’intestin pour réduire le poids) permet une plus grande réduction du poids et des comorbidités (la différence moyenne était de 21 kg).réf Certaines procédures chirurgicales sont plus efficaces que d’autres quant à leurs effets sur le poids et les comorbidités, notamment le bypass Roux-en-Y et la gastrectomie ‘sleeve’ ont de meilleurs résultats que l’anneau gastrique ajustable.réf Cependant, les taux d’effets indésirables et les taux de réopération étaient en général mal rapportés dans les études de chirurgie bariatrique, et la plupart des études n’ont suivi les patients que durant un à deux ans, si bien que les effets à long terme de la chirurgie bariatrique sont mal documentés.réf

De plus, le succès de la chirurgie bariatrique dépend de l’adhésion à un régime alimentaire sain et de la pratique régulière d’exercice physique. Les patients qui ne suivent pas ces changements de mode de vie peuvent reprendre du poids après la chirurgie.

Risques :
La chirurgie bariatrique est une intervention chirurgicale majeure qui comporte des risques et des complications potentielles, en particulier :

Infection : Il existe un risque d’infection après toute intervention chirurgicale, et la chirurgie bariatrique n’y fait pas exception. Les infections peuvent survenir au niveau de l’incision, de la cavité abdominale, voire des voies urinaires ou des poumons.

Hémorragie : Il existe un risque de saignement pendant et après l’opération, ce qui peut entraîner des complications telles que l’anémie, les caillots sanguins et le choc.

Carences nutritionnelles : La chirurgie bariatrique peut entraîner des carences en nutriments, en particulier si les patients ne suivent pas un régime alimentaire approprié et ne prennent pas les suppléments recommandés par leur médecin.

Syndrome de vidange : Certains patients peuvent souffrir du syndrome de vidange (dumping) après une chirurgie bariatrique, ce syndrome est caractérisé par une vidange gastrique rapide, entraînant des nausées, des vomissements, de la diarrhée et d’autres symptômes.

Calculs biliaires : La chirurgie bariatrique peut augmenter le risque de calculs biliaires, qui peuvent causer des douleurs et nécessiter une intervention chirurgicale supplémentaire.

Hernies : La chirurgie bariatrique peut augmenter le risque de hernies, qui se produisent lorsque des organes ou des tissus font saillie à travers une zone affaiblie de la paroi abdominale.

Anesthésie : chez les personnes atteintes d’obésité, les risques liés à l’anesthésie sont augmentés.

Conclusion :
La chirurgie bariatrique est un traitement efficace de l’obésité sévère, mais elle comporte de sérieux risques et des complications potentielles. Le choix de la meilleure option pour chaque personne dépend de ses antécédents médicaux et de ses besoins spécifiques. Les patients qui envisagent de recourir à la chirurgie bariatrique doivent discuter des avantages et des risques avec leur médecin et prendre une décision éclairée en fonction de leur situation personnelle. En outre, les patients doivent s’engager à modifier leur mode de vie, notamment en adoptant un régime alimentaire approprié, en prenant éventuellement des suppléments alimentaires, et en faisant régulièrement de l’exercice, afin de garantir le succès à long terme de la chirurgie bariatrique.


Utilisez le champ Commentaire ci-dessous pour partager votre expérience de la chirurgie bariatrique ou pour suggérer des améliorations à cet article. Ou rédigez un témoignage à ce propos.


Partager sur:

Par Jean-François Etter

Professeur de santé publique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *